LOL & POP

28 janvier 2008

Marcia Bye Bye !

Les Rita...
Décibelles qui ressuscitent nos si belles et cruelles eighties

Marcia ! Baïla !
La marseillaise des années 80 !

On fumait dans les boites de nuit, on s'déguisait sans jouer les Drag's,
on s'la jouait gainsbarre avec deux verres dans l'pif,
on changeait de sexe au gré d'un single d'Indochine
toutes les nuits,  on était Buzy, so libertine...
Toutes les nuits, c'était la fête à Ziggy ! 
rit, pleuré ! et coetera

Et puis, un soir de pluie....

Mitsuko...
Beau, oui,
Ben oui, comme Bowie !
J'le porte toujours sur mon coeur, ce parfum de désespoir joyeux et de détresse multicolore,
Cette fragance de violettes de nos nuits non violentes,nos nuits en
rouges et noir...

Décibelles, mais si belles,
Garçon ! un autre Manhattan !

Un peu plus star dans la nuit,
La tête à l'envers...
Aaaaah freak out !
le shit, c'est chic !

Des oiseaux de nuits replient leurs ailes de satin noir
et dardent sur les folles de tous les sexes leurs yeux prédateurs,
mais
, les gredines n'en n'ont Cure  !
elles dansent, elles dansent
et tous se mélangent
partout où ça nuite d'amour,
nuit de folie !
Y en a même qui disent qu'ils vont s'aimer...

Et puis le p'tit matin,
j'veux pas rentrer chez moi sâoule !

La majorette bourrée au kyrr, avec ses lolos en  latex qui s'fait tringler par un clochard
Ben quoi ! Il a les yeux révolvers !

Elle s'endort sur son clic - clac avec sa chatte entre les jambes !

La boy - george plus vraie que la vraie qui tapine au coin du bar,
Et celle - là, tous les soirs, qui s'la joue Adjani, en ptit pull - marine
juste pour qu'tu payes le dernier verre !

Encore la fête ?

Baïla ! Marcia !

Tata Fredda,  en dame pipi, cosméthylique et jupe de laine,
Psychédélire ! poupée de verve !
Dans son miroir, elle se croit vaine,
Mais, elle tutoît la nuit entière !

Et puis aussi,
La grande Zaza,
reine de la nuit,
multi - diva,
Pour elle, destin hollywoodien,
Ou rien !
Promis, juré !


Hélas, Zaza, le HIV t'as achevée
Et Toi,  splendide comète en strass,
Tu descends le grand escalier
qui mène au bout d'l'éternité

A Saint - Sida ! bonne fête Zaza  !

Génération tout - terrain
Tu jouais ta nuit au grand jour,
Tu a vécu le temps d'un clip,

nostagique ?

Maintenant, chante !
laissez crever les sans - papiers, les sans - abris, les sans - amours...

Maintenant, danse !
de New - York à tokyo, tout est partout pareil
Qu'on vote Bush ou Sarko
ça change pas les journaux
Ni les Cécilia en Bruni...

Alors !
Baïla ! Marcia !
Encore !
Marcia ! Baïla !
Baïla !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



 

Posté par JFIFI à 22:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 octobre 2007

Outing !

D'après le journal Serbe VESTI daté du 22 10 07

Dumbledor est gay !

dumbledor

Outing opéré par l'auteur,  elle - même !

Dumbledor serait tombé sous les charmes
de Grindelwald...  le grand (mage) black !

Un comble pour un Grand Sorcier de son acabite !

c'est sa grande tragédie ! dixit la romancière...

Lors de l'interwiew, J.K. Rowling révèle également
que ce 7ème volume sera le dernier de la saga Harry Potter...

Dommage, on commençait à s' Marais !

Posté par JFIFI à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 octobre 2007

Un euro, c'est pas cher !

Mercredi dernier, il faisait beau dans ma tête, et aussi dans Paris.

Déjà titulaire d'un vélo pliant dont je suis très amoureux

(On est en selle depuis 3 ans tout de même !)

Je décidai de tromper ma monture favorite avec un aguichant Vélib

qui me faisait des appels de phare,  rue de la Grange aux Belles.

"- Tu montes chéri ?"

Séduit par ses formes généreuses et son allure sobre et chic sous ses couleurs ivoire,

je succombais à ses avances.

En plus Vélib n'accepte QUE la carte de crédit,

Ça tombe bien pour moi, qui suis, comme notre défunt Président Mitterrand, toujours à jouer à cache - cash avec mon flouze !

Bon, je m’inscris pour une journée à un euro...

Un euro, c'est pas cher !

Comparé au prix d'une bonne paire de chaussures, ou d'un ticket de métro, ou d'un café servi (debout!) au bar tabac du coin, avec sourire du serveur pas toujours inclus...

Surtout si on a l'arrogance de quémander un verre d'eau, et de laisser des pourboires en pièces jaunes !

« - eh dis donc toi, tu m’prend pour la Mère Chirac ! »

Euh non, j’aurai plutôt penché pour David Douillet….

Bon, j’insère ma carte de crédit dans la borne,

je sélectionne l’option à un euro, parce qu’un euro, c’est pas cher…

Oups, on m’informe qu’une caution de 150 euros sera prélevée sur mon compte en cas de non restitution du Vélib.

C’est bon, j’vous l’rendrai votre Vélib ! Je compte pas me pacser avec !

La machine me crache un ticket d'abonné, et j'enfourche mon amant à pédales !

Bon, au début, il a un peu hésité à se dégager de sa borne, faut prendre le coup, jouer des reins, bref faut la mater, mais en douceur la p'tite reine !

Bien calé sur une selle XXL parfaitement adapté à mon large fessier,

je pédale avec majesté dans les rues de notre belle Capitale.

Mes mains sur les cornes d'aurochs qui tiennent lieu de guidon,

je joue du carillon cristallin et des 3 vitesses proposées,

et je plonge dans les flots d'automobiles qui s'écartent devant Moi et mon Vélib,

tels les flots de la mer rouge devant Moïse et son bâton d'berger !

Je suis ivre d'une joie comparable à celle éprouvée lors de ma toute première fois...

que j'ai vue Jeanne MAS chez Drucker !

C'est là que j'ai compris que les années 80 seraient synonymes de grands bouleversements mondiaux !

(À commencer par la disparition de Karen Sheryll et autres consoeurs de nos petits écrans)

Et pourtant je n’avais pas encore tout lu Paco Rabane!

Quelques tours de roues m'amènent aux abords de la Mairie de Paris dans le 4ème arrondissement,

C'est beau le Marais...

J'enfile toute la rue principale du quartier Gay, d'un seul trait !

Quelle santé on a,  moi et mon Vélib !

Et puis, je caracole gentiment sur mon Vélo, parvis de l'Hôtel de Ville,

pour remercier notre bon Maire Bertrand Delanoë, sans qui Vélib n'existerait pas... dans Paris.

Ravis, Il  se montre à la fenêtre, tel un Pape républicain,  et m'encourage d'un sonore et viril:

- "Va z'y... pédales !"

Merci, de même !

J'adore Dalida moi aussi !

J'aurai bien conversé davantage avec notre Elu, mais l'heure tourne !

Et je n'oublie pas que,  seule la première demi - heure est gratuite !

Bien sur, la suivante ne coûte qu'un euro,

Un euro, c’est pas cher, certes, mais un sou, c'est un sou !

Ça c'est mon coté...auvergnat,

J'aime pas gaspiller!

Et avec ces 1 euros que j'économise en changeant de Vélib chaque demi -heures, je vais pouvoir m'acheter...l'intégrale en DVD de Sainte Dalida !

J'enfourche donc un second Vélib quartier des  Halles, et me prépare à 30 nouvelles minutes d'extases...

"Sur ma selle, je suis bien, je suis bien et je chante..."

Hélas, une soudaine averse me contraint à me précipiter sur une borne...

"Quand vient la fin de l'été en Vélib,il faut t'alors se quitter..."

Mais mon Vélib, lui, n’est pas d'accord !

J'ai beau l'enclencher à son attache, comme indiqué sur l'écran, il regimbe !

Soudain, je vois rouge !

Je veux dire, je vois le voyant qui devrait être vert puisque j'ai bien restitué ma monture, passer au rouge,  et se mettre à couiner comme un lapinou qui sent venir le fameux coup auquel il donnera son nom plus tard, quand il sera plus là pour profiter de sa célébrité puisque posthume !

Non, c’est pas un gros mot posthume !

Je tente de persuader Vélib que :

« C’est mieux comme ça, que de toute façon, je suis déjà maqué  avec un vélo pliant et il peut être super violent ...mais bon, je t'oublierai jamais, Vélib number 13… »

Hélas, tous mes efforts sont vains !

Il couine, il couine, et cela finit par ameuter les passants.

Une foule menaçante m'entoure :

- Monstre, vous n'avez pas honte, faire pleurer un Vélib, et le droit à la différence alors !"

Une petite vieille armée d’un chien empaillé, ah non, il aboie encore,  glapit :

- En plus, il est passé au rouge et y téléphonait au portable, j’ai failli mourir !

Calmez vous ! Calmez vous !

J'appelle les urgences…

Je compose illico sur mon portable, tout en maintenant la foule à distance, le numéro inscrit sur le guidon de mon Vélib.

Je tombe sur une charmante voix informatique qui m'ordonne de taper 1 ou 2 ou 3 ou 4 pour accéder à une solution.

Je navigue de touche en touche.

J'ai l'impression de faire un loto !

Ah ben, non j'peux plus !

Les fameux 1 euros économisés en changeant de Vélib chaque demi – heure,

J’l’ai largement réinvesti dans le temps d'attente au portable avant d'accéder à une charmante standardiste :

-         ah non M’ssieur, moi, j’suis un garçon, mais ya pas d’mâle !

N'ayant pas la solution, et après m'avoir fait répéter 15 fois (mais très gentiment)

mon numéro de Vélib, puis le numéro d'abonné, puis le numéro de la borne informatique, puis mon numéro de Vélib…again !

J'ai fini par lui demander s’il  était un disque lui aussi ?

Ça l’a fait rire :

" Nan, j'suis une vraie blonde! Qu’est cequ’on s’marre au standard !

Ah, j'vous passe ma collègue qui revient de sa pause - déjeuner"

Cette fille-  là avait mis son cerveau !

Et en plus elle a la voix de Bardot (jeune !)

En quelque seconde, elle m'indique la position de retrait idéale du Vélib :

« Debout Monsieur, bien calé sur vos arpionts, une jambe de chaque coté de Vélib,

puis, présenter la gâche etl’introduire d’une ruade finale.

Rassurez vous, c’est sans douleur pour le Vélib ! »

Cette fois, ça marche ! Euréka !

Je remercie la Bande à Bardot de m'avoir aidé à manger mon forfait 6 heures :

« - Parce que tout seul, dès fois, j’ai du mal ! »

Et je fais face à la foule, toujours hostile qui m'entoure :

-"Calmez vous, calmez vous ! Je peux tout vous expliquer..."

Ignorant le bug informatique dont je suis victime, ils plaident coupable

Sentence

Lapidation à la savate Eram et Bata !  Beurk !

Je disperse ce gang d’opposants piétonniers à coup de Teaser,

Ah non ! C’est une petite pompe à vélo que j'ai toujours sur moi !

Finalement, la pompe, ça a quand même un effet dissuasif !

Je pensais que c'était inutile en Vélib puisque qu'on peut en changer comme de chemises,

Sans elle j'aurai pu crever ce jour là!

Et puis,

Finir lapidé par des chaussures, oui mais alors que ça soit de la pompe de star !

J’sais pas moi, de la pompe de luxe, Deneuve…Louboutin ou rien !

Avec ce fameux, un euros,  que j’économise en changeant de Vélib chaque demi – heure…

Un euro, c’est pas cher !

mais entre celui qui l’a et celui qui l’a plus, y en a un qui est plus riche que l’autre !

Avec Vélib, je positive !

Eh ben, avec toutes ces 1 euros mis bout à bout, j’vais pouvoir bientôt m’la payer la paire de Louboutin !

J’en ai justement repéré une très jolie en vitrine chez Dior, rue Royale…

Je savais pas que Ségolène avait déjà une rue à son nom ?

Normalement, c’est un hommage posthume…

On aurait dû l’appeler PS la rue !

Nan, c’est pas un gros mot posthume !

Regarde dans le dictionnaire !

Tout de même ! qu’est ce qu’on en apprend des choses en Vélib !

Et pis, pour un euro, on se sent vraiment libre !

1 euro, c’est pas cher, même si la liberté ça n’a pas d’prix !

Alors oui au Vélib !

Vé’Liberté, j’écris ton nom !

Posté par JFIFI à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 juillet 2007

ZAZA EST MORTE !

                                     VIVE ZAZA !                                                      

cage_o_folle2                     

                                     

VIVE LA BISCOTTE LIBRE !

                     

Posté par JFIFI à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2007

Le (Sarko) Zizi - remix


La face karchée de Sarkozy
Vidéo envoyée par Cedupoulaid

A acheter de toute urgence "La face karchée de Sarkozy", une BD enquête qui dévoile tout sur la prétendue enfance "difficile" du p'tit Nico, ses manipulations, ses trahisons, son cynisme, etc. Editions Fayard collection Vents d'Ouest

Posté par JFIFI à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Sarkoolique anonyme ?


Sarkozy bourré  au G8 ivre vodka
Vidéo envoyée par fiuuu

Un délirant remix de "l'eau ferrugineuse" immortalisé par Bourvil et déjà remixée en hard core par notre regretté Gainsbarre. Nicolas Sarkozy se lance à son tour dans le one man show et nous présente une cover de la désopillante causerie anti - alcoolique. La gestuelle est parfaite ! maintenant, il ne lui reste plus qu'à être drôle !

Posté par JFIFI à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2007

Pas un jour sans une ligne !

Pas un jour sans une ligne ...

...Comme dirait Kate Moss !

Mais que dire ? sur quoi jacasser ? de quoi s'étonner ?
L'actualité n'affiche que des futurs évidents !

Victoire de Sarkozy aux présidentielles, défaites des Fatals Picards à l'Eurovision !
Pourquoi aussi s'appeler ainsi ? Est - ce que l'oiseau et l'enfant serait devenue la Marseillaise de la Variété si  Marie s'était appelée Fatale Myriam ?

Au PS, Cumul des mandales pour  Monsieur ROYALE , après lendemain de (dé)fête ! 
-  Non Mr DSK, on frappe pas une meuf... même avec une rose !

Et pour concrétiser la Rupture tant promise par notre nouveau Président de la République :
Nomination de François FILLON au poste de premier ministre !

François FILLON ! ministre des gouvernements Raffarin I & II et toujours aussi vierge que le casier judiciaire du Soldat inconnu ! Qu'en a pas d'casier pisqu'il est Sans - Papier !

François Fillon, idole du peuple !

Fallait voir les masses populaires déferler dans nos bonnes villes de France pour crier leur admiration au réformateur des retraites, des 35 heures ou de l'éducation nationale. Une vraie Rock - star ! Plus fort que Mireille Mathieu à la Concorde !

François FILLON, nouveau venu depuis... 1976 dans l'univers sans cesse renouvellé du vivier des Jeunes Talents de  la Droite française !

François FILLON, donc,  promu au rang de Symbole Majuscule de la rupture par notre nouveau Président !

Etonnez moi Benoît !

A part une rupture d'anévrisme inattendue et tout à fait indépendante de la volonté de notre nouveau premier ministre, je ne vois rien venir des fracasseries promises Monsieur Sarkozy !

L'ouverture à gauche de notre Président me rappelle furieusement Alain JUPPE et ses Juppettes !

Alain Juppé ! Encore un bébé de la nouvelle droite !

Alors 1er ministre du gouvernement Chirac, il crée l'évènement à coup de Parité Majuscule !
4 femmes ministres et 8 femmes secrétaires d'Etat dans son 1er Gouvernement !12 meufs pour lui tout seul... 

Et après on vient nous dire que la polygamie c'est pas cool !

Mais les Juppettes se font prestement tailler un short  et se retrouvent à 4 pour faire les Choeurs alors que leur leader poursuit une brillante carrière en Solo

Juppé & the Juppettes dans "Ma cavale au Canada"

(JPEG)

Souhaitons que les peoples de gauche orphelines du PS et qui se précipitent  à l'Auberge UMP comme Fantine chez les Thénardiers figurent longtemps sur la photo de la Famille RUPTURE !
Mais qui saura expliquer à ces trop naîves Sar - Cosettes que Sarkozy n'est pas Jean Valjean ?

Posté par JFIFI à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2007

AU SECOND TOUR....VOTEZ !

"Au second tour, votez tous pour moi !"
a déclaré sans ambage Ségolène ROYALE, nullement intimidée face à l'érection massive des micros sans capote que lui tendait le Paf mondiovisuel.
"Car pour guérir du syndrome de Sarkozy, la France a besoin...d'un grand dessein !
(Puis elle a attendu que la dernière personne du fond à droite de l'entrée ai fini d'applaudir)
"Madame n'applaudit pas" lui a discrètement signalé la sécurité, "elle a une parkinson... "
Rassurée, Ségo s'est lachée !
Après avoir fait mine de se jeter dans la foule, façon Rockstar, elle  déclare, dans la liesse générale :
-"oui ! je me donnerai à vous corps et âme de tout mon coeur, de tous mes seins ! des seins grands et forts pour faire bander la france !"
Une militante des verts,  rouge d'indignation vitupère :
-"Dominique voynet avait tout de même plus de poitrine !"
Ségo ignore cette moins de 5% et pour galvaniser ses troupes de gauche qui en ont tout de même pris un sacré coup dans les (petits) partis, elle termine son discours par un vibrant "Vive la France, vive la République"
"Allons z'enfants de la poitri-i- ne"
aurait - elle  entonnée  à l'uni-son
(c'est à dire toute seule et tout sur la même note)
.

Mireille Mathieu qui comme chacun sait vote pour le Pape a néammoins déclarée en roulant les R :
"- J'ai un peu l'impression qu'elle me pique ma garde - robe"

Complètement scotché par le score mitterandien de sa moitiée, François hollande hurlait à s'en péter la voix devant l'entrée du QJ du PS rue de Solférino :
"- Putain, mais laissez moi entrer, puisque j'vous dis que j'suis VIP !
La nana, là sur l'écran, c'est Ma meuf... euh, c'est Mme ROYALE !"
On s'calme ! Gare au gorille François !
"- Ouais bon, d'accord... mais oh, c'est à moi ! c'est moi qui l'ai faite !
Elle va battre SARKOZY au second tour... Elle est trop forte !
Fait gaffe Nico, parce ségo elle va t'exploser...Ségo, c'est plus fort que toi !"
Et dans un dernier rale, Monsieur ROYALE aphonise sous l'écran installé en façade de la rue de Solférino pour les Sans - Invitations :
"- Aarrgh ! quand elle crie VIVE LA FRANCE, VIVE LA REPUBLIQUE, c'est vraiment Royale !
et en plus j'ai la  (De) Gaulle !"
N'ayant plus du tout de voix, il tente une imitation de Rod Steward pour faire fun !
La foule indignée le prend à partie et manque de le lapider, car elle pense qu'il caricature la si bouleversante Annie Girardot lors de sa dernière et émouvante apparition aux Césars !
Touché, le bon Hollande file au PC du PC
Là - bas,ya moins de monde et pas de gorille à l'entrée !
Bon camarade, il tente de réconforter Marie - George BUFFET.
Il parait qu'il sont dit des choses essentielles la p'tite MG et le bon Hollande, 
genre : "Je t'aime... moi non plus"
mais est - ce bien utile d'en faire un fromage ?

Jane Birkin, qui comme chacun sait vote pour Serge Gainsbourg a néammoins déclaré à la Sacem :

- " Au nom de Serge Gainsbourg, absent pour cause de décès, j'ai un peu l'impression qu'il nous pique notre garde - robe"

Ségo alias La Jeanne d'arc du PS a également bandé le sien pour décocher quelques flèches aux lobbies.
Elle a notamment affirmé qu'elle serait une présidente libre de toutes pressions qu'elles soient idéologiques, financières ou médiatiques !

François BAYROU qui comme chacun sait vote pour Henry IV a néammoins déclaré jovial :

-" J'ai un peu l'impression qu'elle me pique ma garde - robe"

Quand à Nicolas Sarkozy,après avoir conquis l'électorat FN par ses imitations désopillantes de LE PEN,
-" Mais non, j'fais pas la fille, c'est le père que j'imite là ! putain, ministère de l'immigration !
j'le fais bien pourtant,non ?"
Il tente un coup d'humour afin de gagner la foule du second tour :
- "Votez pour moi ! Je suis toutes les femmes !... alors c'est qui, c'est qui ?"
Comme les supporters séchaient un peu, il a laché quelques indices :
-"Une  blonde, avec une voix rauque... mais non pas Marine Lepen, c'était Dalida ! t'as perdu !
Putain, fait iech Bayrou !
déclare t'il péremptoire, en torturant son noeud de cravate !
-"Au centre le noeud, au centre !" lui souffle, mais en vain, son prompteur, Cécilia.
Et afin de prouver aux 70  % de sceptiques,  ou de pas impressionnés du tout par son one man qu'il était vraiment The présidentiable du second tour, il se livre à une délirante impro chantonnée à capella :

-" Tous les socialistes et puis royalistes
Les fronts national, et les communistes
Les tracteurs centristes, et les sans papiers
Dominique Voynet et puis laguillier
Et les électeurs du petit facteur
Les chômeurs … J'adooooore !"

Philippe KATERINE qui comme chacun sait vote pour la Pop a néammoins déclarée en Suisse :
-" J'ai un peu l'impression qu'il me pique ma garde robe"

Et pour finir, Michel Polnareff, a qui on a rien demandé,  enrage :
- "Cette phrase là, oui, celle qui sert de refrain à ta chronique, tu me l'as piquée d'une interwiew !
C'était une flèche destinée à Pascal OBISPO !
Toute façon, t'as bien fait, parce que dans cette campagne électorale, tout l'monde pique à tout le monde !"

Conclusion : Tu votes, tu votes pas... tu râles quand même !

Posté par JFIFI à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2007

A Sarkoland, les poulets veillent au grain !


Greenpeace livre du maïs OGM à Sarkozy
Vidéo envoyée par gpfrance

Le 16 mars 2007 vers 9h, des militants de Greenpeace ont déversé plusieurs tonnes de maïs transgénique devant le QG de campagne de Nicolas Sarkozy, seul candidat à l'élection présidentielle à ne pas s'engager pour un moratoire sur les OGM. Plus d'information sur  http://www.greenpeace.org/france/news/20070316-livraison-de-mais-ogm-chez-nicolas-sarkozy Un moratoire sur les cultures OGM ? Retrouvez ce qu'en disent les principaux candidats sur http://tes-sourd-ou-quoi.org

Posté par JFIFI à 10:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 avril 2007

Alors chat boum ?


Alors chat boum ?
Vidéo envoyée par jififi

Posté par JFIFI à 18:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]